mercredi 23 août 2017

Nouveau centre de services Leiespiegel à Deinze: l'unité architecturale

 

Un projet local remarquable avec une touche ‘British’
“le bâtiment est constitué de 2 parties,” nous dit pour commencer Thijs Verfaillie du bureau d’architecture exécutant Bureau Bouwtechniek : “la partie la plus basse est la partie réservée aux cérémonies officielles avec la salle du conseil et la partie plus élevée attenante comporte tous les bureaux et les services de la ville.  Les deux blocs sont reliés à l’aide d’une passerelle en verre.”

La désignation du concepteur pour ce projet prestigieux se fit par l’intermédiaire de l’organisation ‘Vlaamse Bouwmeester’. Le bureau d’architecture britannique Tony Fretton fut le gagnant du concours. “Leur projet répondait le plus aux souhaits du conseil municipal,” précise Peter Coppens (Chef du département urbanisme & habitat de la ville de Deinze).

Selon Thijs Verfaillie, il est évident esthétiquement parlant que le bâtiment n’a pas été réalisé par un architecte belge Il a quelque chose de typiquement anglais et vous le remarquez selon lui à la manière dont certaines parties – jamais exagérément mais toujours très simplement – sont habillées et dissimulées au regard. Ceci est logique pour un bâtiment qui se veut le point de mire dans son environnement et pour lequel le maître d’ouvrage a particulièrement insisté auprès du concepteur afin que les techniques soient dissimulées le plus subtilement possible. On a donc dès le début du projet recherché les solutions les mieux adaptées pour répondre à cette exigence.

Pas de visibilité de l’extérieur grâce à des lames inversées sur la toiture
Un bel exemple parmi d’autres sont les installations techniques situées sur la toiture du bâtiment qui sont dissimulées derrière un bardage ventilé à lames filantes. Afin d’éviter toute visibilité depuis le sol, les lames Linius (L.120) du fournisseur Renson ont été montées inversément.

Pour Kris Wynen (de la société Aluservice, installateur de projets reconnu de Renson) ce n’était pas a première installation avec des lames inversées. “Du fait de la visibilité que vous avez depuis le sol, ceci est une solution efficace, surtout si vous avez comme ici des installations situées tout en haut de la toiture. Même si vous avez l’impression visuelle depuis en bas que vous êtes face à une paroi fermée, le système en lui-même n’est pas modifié : les unités extérieures pour le chauffage et le refroidissement sont toujours dissimulées derrière un bardage ventilé en lames filantes afin que le tout soit bien ventilé. La seule différence est que nous montons les lames inversément sur la structure porteuse en acier.

Peter Coppens : “C’était l’idée de l’architecte de soustraire à la vue toutes les installations techniques situées sur la toiture. Et ce fut certainement la bonne solution car si vous n’inversez pas les lames vous pouvez carrément tout voir à l’intérieur.” “Avec sa finition en aluminium anodisé naturel, le bardage à lames filantes s’accorde parfaitement à l’unité architecturale du bâtiment et aux différents matériaux utilisés dans les tons gris,” complète Thijs Verfaillie.

“L’entreprise générale a prévu la structure porteuse en acier sur la toiture,” précise Kris Wynen : “les porteurs verticaux ont été ancrés sur la toiture avec une finition étanche. Nous avons montés les profils porteurs sur cette construction en acier et avons ensuite cliqués les lames découpées à mesure. Une porte a également été prévue dans ce bardage et son habillage dans les mêmes lames permet qu’elle ne se remarque quasi pas depuis le sol.”

Le béton apparent et le recouvrement de façade dans un même alignement
“A l’entrée qui mène au parking souterrain, nous avons combiné 2 types de lames Linius de Renson (L.033.01 et L.033CL),” ajoute Kris Wynen : “d’un point de vue esthétique, notre choix s’est porté sur les lames fermées, mais nous n’avons pas pu faire autrement que les combiner à des lames ouvertes dans des zones où l’aération était indispensable. Visuellement il n’y a heureusement pas de différence.”

Selon Thijs Verfaillie, l’essentiel était de conférer un aspect uniforme tout au long de la façade, peu importe ce qui se trouve derrière l’habillage de façade. Même les portes – habillées à leur tour de lames en aluminium – sont dissimulées discrètement dans l’ensemble, pour le plus grand bien de l’esthétique du bâtiment.

Kris Wynen: “Lors de la conception, on a également suggéré de placer les lames dans le même alignement que le béton apparent. Ceci était pour nous un élément dont il fallait tenir compte dès le début afin d’obtenir un résultat qui soit visuellement épuré et esthétique.”

Un projet modèle avec une livraison dans les délais
En 2009 le concours fut lancé pour le nouveau centre de services. Le bureau d’architecture britannique Tony Fretton remporta le concours et commença la conception du projet dont le bureau Bouwtechniek était responsable pour l’exécution ainsi que dans une phase ultérieure pour le suivi sur chantier. Les travaux ont commencé en mars 2014 et exactement 2 ans plus tard on a pu – comme c’était prévu – livrer le projet. “Notre désignation par la ville de Deinze en tant qu’entrepreneur pilote y a été certainement pour quelque chose” nous dit Filip Vertongen (Strabag). “De cette manière il n’y avait qu’1 seul interlocuteur comme maître d’ouvrage pour la ville, ce qui rend la concertation et le suivi nettement plus clair.”

Le maître d’ouvrage, l’architecte et l’entrepreneur sont fiers de ce projet. “Le maître d’ouvrage – qui a suivi d’ailleurs tout le trajet de manière intense – nous a donné la chance d’analyser l’ensemble de manière approfondie, que ce soit pour la demande de permis de construire ou en ce qui concerne l’exécution. Le résultat est un bâtiment ‘tranquille’ qui – sans vouloir se faire remarquer de manière exagérée – rayonne de manière élégante sur les rives de la Lys,” conclut Thijs Verfaillie.

Fiche du centre de services ‘Leiespiegel’ :

  • Maître d’ouvrage : Ville de Deinze
  • Architecte concepteur : Tony Fretton Architects (UK)
  • Architecte exécutant : Bureau Bouwtechniek
  • Fournisseur du bardage à lames filantes : Renson
  • Installateur de projet pour les lames : Aluservice